À la découverte de l'atelier Buffile

Au début du mois de février, Vincent et Romain Buffile nous ont ouvert les portes de leur atelier à Aix-en-Provence. C’était l'occasion pour nous d’en apprendre plus sur les dessous de notre collaboration avec l’atelier Buffile.

À l’atelier Buffile, l’amour et le travail de la céramique se transmettent depuis trois générations. L’atelier a été créé en 1945 par Léonie Buffile, la mère de Vincent et grand-mère de Romain, et c’est plus de soixante-dix ans de création qui s’y trouvent. 

Héritier de cette esthétique d’après-guerre, Romain Buffile s'inspire d’ailleurs beaucoup des créations de son grand-père : “90% des modèles ont été créés par la première génération. On reprend ces formes des années 1950 à 1970 et on y ajoute notre esthétique”. 

Pour notre valise de Printemps, nous avons réalisé plusieurs pièces en collaboration avec les Buffile. Lors de notre visite de l’atelier, Romain et Vincent nous ont dévoilé toutes les étapes de fabrication de nos céramiques.

La première étape 

Le travail de la terre, à l’aide de leur outil favoris : leurs mains.  L’argile est travaillée selon la technique de l’estampage : d’abord à la main puis aplatie à l’aide d’un rouleau, avant d’être modelée dans un moule en plâtre, réalisé spécialement pour cette collaboration.

La deuxième étape 

La suite de la fabrication dépend de la pièce confectionnée. Pour nos vide-poches LARA, l’argile est marquée à l’aide d’un tampon pour obtenir le motif désiré. Pour les vide-poches LEXA, les motifs sont dessinés à l’aide du pouce. Les pots à crayons LUPA eux sont modelés à l’aide d’un tour.

La troisième étape

La terre est ensuite séchée dans le séchoir pendant deux à quatre jours, en fonction de la météo : plus il fait chaud et plus vite ça séchera. Une fois sèche, l’argile est décollée du moule puis les artisans viendront retoucher les bords pour les adoucir si nécessaire.

La quatrième étape

Arrive ensuite l’étape de la première cuisson : dans un four avec une température montant jusqu’à 900 degrés. Cette première cuisson dure environ douze heures: six heures pour que le four atteigne la température maximale puis de nouveau six heures pour que la température redescende. 

La cinquième étape

Une fois la terre sèche, on passe à l’étape de l’émaillage. On plonge la céramique dans un bain de pigments afin de lui donner la couleur désirée. Pour la confection de nos pots à crayon LUPA, la céramique est plongée dans trois bains d’émaux différents afin d’obtenir ce mélange de couleurs. Entre chaque couche de couleurs, il faut attendre plusieurs minutes que le pigment sèche.

La sixième étape

Pour finir, on fait cuire une nouvelle fois les céramiques pendant douze heures puis, une fois sèche, Romain et Vincent signent chaque céramique à la main. 

Et voilà comment les céramiques de notre Valise de Printemps ont été réalisées ! Elles sont disponibles dès à présent sur notre site, et nous avons hâte qu’elles viennent décorer vos intérieurs.

Découvrez l'atelier Buffile en vidéo : 

  

28, février, 2021